f
s
f

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipis cing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis theme natoque

Follow Me
Partir en pèlerinage

3 Blancheurs

30 aout 2021 : Inhumation de l’archevêque Henryk Hoser dans la cathédrale de Varsovie-Prague

Inhumation de l’archevêque Henryk Hoser dans la cathédrale de Varsovie-Prague

Date: 30.08.2021.

 

La Sainte Messe funéraire de Mgr. Henryk Hoser a été célébrée le 20 août dans la cathédrale du diocèse de Varsovie-Prague. Cette messe a été présidée par le Cardinal Kazimierz Nycz, archevêque de Varsovie et métropolite, et la prédication a été faite par l’archevêque Tadeusz Wojda, métropolite de Gdańsk.

“Saint Paul nous rappelle dans la lecture du jour: “Nous le savons, en effet : si notre corps, cette tente que nous habitons sur la terre, vient à être détruit, nous avons au ciel une maison que Dieu nous a préparée, une habitation éternelle qui n’est pas l’œuvre de l’homme“ (2Cor. 5,1).

Ces paroles nous font entrer dans la cérémonie funéraire de Mgr Henryk Hoser, pallottin, prêtre, missionnaire, archevêque émérite de l’archidiocèse de Varsovie-Prague, Visiteur apostolique à Medjugorje,” a déclaré Mgr Wojda au début de son homélie, rappellent ensuite ses dernières rencontres et entretien avec Mgr. Hoser.

”Je lui ai rendu visite à Ołtarzew fin juillet. La souffrance et la douleur étaient visibles sur son visage, mais il était vraiment calme et serein. Comme toujours, il désirait discuter de divers sujets, poser des questions, commenter, évaluer et faire de précieuses suggestions. Cette conversation avec lui a dévoilé sa riche expérience de vie, acquise dans différents pays et sur différents continents. Il était un excellent observateur de la réalité environnante, qu’il pouvait analyser, évaluer avec précision et en parler de manière factuelle. C’était aussi un homme cultivé. Il faisait un ample usage de la littérature historique et contemporaine dans les domaines de son intérêt personnel, mais aussi sur les thèmes sociaux, éthiques, théologiques et pastoraux actuels.

Il montrait une immense volonté de travailler, mais il était également conscient de ses problèmes de santé. Il a même ajouté que la fin est probablement proche et qu’il est prêt à tout si c’est la Volonté de Dieu. J’ai essayé de l’encourager en lui disant qu’on l’attendait à Medjugorje, qu’il y avait encore beaucoup de travail à faire là-bas et qu’on y priait pour sa santé… Je lui ai répété cela au téléphone de Medjugorje au  début du mois d’août», a déclaré Mgr Wojda de la riche vie de Mgr Hoser, en disant à la fin qu’ «un  serviteur fidèle ne se repose jamais, mais veille jusqu’à la venue du Seigneur» en ajoutant  également  que ces paroles de Jésus se sont une fois de plus avérées vraies dans la vie de l’archevêque Hoser.

«Une fois, il avoua lui-même: ‘Je n’ai jamais choisi et je n’ai jamais demandé, j’ai toujours accepté ce que m’ont dit mes supérieurs».

En 2017, à la demande du pape François, il se rend à Medjugorje en tant qu’évêque émérite, pour s’occuper des pèlerins qui y viennent. Son ministère à Medjugorje a été inestimable.

Le 13 août 2021, le Seigneur l’a rappelé de la terre pour l’inviter au banquet dans la Gloire Céleste. Le Fils de l’homme est venu et l’a emmené. Il ne reste que la douleur, mais aussi une profonde espérance chrétienne que Celui qui a fait du bien par Lui le récompensera  abondamment et l’accueillera dans la joie éternelle.

Cher Henryk, frère dans le sacerdoce et l’épiscopat, ami et missionnaire, nous te remercions du fond du cœur pour le don de ta vie, pour ton ministère  et pour tout le  bien que tu as fait, et nous prions pour que le Bon Dieu t’accueille dans sa Gloire. Amen !”, conclu Mgr Tadeusz Wojda à la fin de son homélie lors de la messe des funérailles de Mgr Henryk Hoser.

Le pape François  a lui aussi  envoyé une lettre pour  exprimer ses condoléances, une lettre d’espérance chrétienne. Il a remercié Mgr Hoser pour tout ce qu’il avait fait pour l’Église.

Pendant la cérémonie funéraire plusieurs personnes ont pris la parole pour exprimer leurs condoléances: l’archevêque Stanislaw Gadecki, président de la Conférence épiscopale polonaise,  Mgr Tomo Vukšić, archevêque coadjuteur et administrateur apostolique de l’Ordinariat militaire en Bosnie-Herzégovine qui s’est exprimé  au nom de la Conférence épiscopale de Bosnie-Herzégovine, le neveu de l’archevêque Hoser…

Mgr Hoser est le premier pasteur de cet archidiocèse dont le corps reposera dans la crypte de la cathédrale Varsovie-Prague, a déclaré l’actuel archevêque de Varsovie-Prague, Mgr. Romuald Kaminski.

Pendant la messe, il était  entouré  de nombreux archevêques, évêques, prêtres et religieuses, et  de nombreux représentants locaux ou nationaux du gouvernement polonais étaient  parmi les fidèles.

En plus de Mgr Vukšić, le provincial de la Province fr Ostojić, ainsi que les Pères Zvonimir Pavičić et  Renato Galić de Medjugorje étaient également venus de  Bosnie-Herzégovine pour participer à la messe funéraire et à l’enterrement.

Après la messe et le rite funéraire, le corps de l’archevêque Henryk Hoser a été inhumé dans la crypte de la cathédrale du diocèse de Varsovie-Prague.

La veille, le jeudi 19 août 2021, à 12 heures, une messe commémorative avait été célébrée dans l’église du séminaire d’Ołtarzew, ainsi qu’à 18 heures le même jour, dans la cathédrale de l’Archange Saint-Michel et saint Florian le Martyr.

https://youtu.be/DOXZ4ziyHrI

You don't have permission to register