3 BlancheursCoordonnée complète du site

Notre Dame de Guadalupe

  • Date de publication: 12 juin 2017 à 10 h 45 min
  • Auteur: gerard
  • Catégorie: Non classé

NOTRE DAME DE GUADALUPE (01 au 15 décembre 2017)

Que s’est il donc passé, pour que l’une des plus anciennes apparitions (déc. 1531) de la Vierge Marie – Notre Dame de Guadalupe – à l’humble indien nahuatl nommé Cuauhtlatoatzin baptisé Juan Diego (1474-1548) commence à se faire connaitre de plus en plus en France et en Europe.

 

Qu’est ce qui interpelle les français en Notre Dame de Guadalupe ?

Qu’est-ce qui peut donc être d’actualité dans les messages de Notre Dame de Guadalupe donnés en 1531 ?

Qui est-elle pour que notre vénéré Pape Jean Paul II fit son premier voyage apostolique à Mexique au sanctuaire de Tepeyac  dès son élection (élu le 16 octobre 1978, premier voyage apostolique au Mexique le 19 janvier 1979) et à laquelle il confia son pontificat.

Serait-ce, ce que Notre Dame de Guadalupe a dit à Juan Diego ?

« Juanito, Juan Diegito » … cette traduction espagnol de la langue Aztèque en appuyant sur la particule finale du nom : en nahuatl « tzin » ; en espagnol : « ito »… traduit : par « mon enfant chéri », « mon enfant aimé », mon « Jean » aimé et chéri, mon Diego aimé et chéri », celui qui a de la valeur à mes yeux…

Ou, serait-ce ces paroles : « J’aimerais qu’une église soit érigée ici, rapidement, afin que je puisse vous montrer et vous donner mon amour, ma compassion, mon aide et ma protection, parce que je suis votre mère miséricordieuse, à vous, à tous les habitants de cette terre et à tous ceux qui m’aiment, m’invoquent et ont confiance en moi. J’écoute leurs lamentations et je remédie à leurs misères, leurs détresses et leurs peines. »  

Ou encore : « Ne suis-je pas ici, moi qui suis ta Mère? N’es-tu pas sous ma protection? Ne suis-je pas ta santé? Ne reposes-tu pas heureux dans le creux de mon manteau? Que désires-tu de plus? »

En ces temps de troubles, Notre Dame de Guadalupe ( Coatlaxopeuh en nahuatl, prononcé  « coatla-supe », signifiant : « Celle qui écrase le serpent ! »), est devenue celle en qui nous pouvons avoir confiance…

Celle qui apparait enceinte (15 jours avant Noel !) est celle que nous appelons pour les soucis de grossesses ou de difficulté à avoir un enfant. C’est aussi Elle que l’on prie pour les enfants avortés.

 

 

Que peut-Elle encore nous donner ?, pour vivre aujourd’hui dans notre monde qui veut se passer des repères et redéfinir la constitution de la famille, redéfinir le code de la personne humaine (théorie du gender), etc…

Le pèlerinage que nous proposons : découvrir qui est Notre Dame de Guadalupe, pèlerinage annuel, prend de l’ampleur. D’année en année, vous êtes très nombreux à vouloir La découvrir, et Lui confier vos intentions.

Rejoignez nous !

Elle nous attend et nous dit : «  Et sache, mon petit, que je te récompenserai pour ta sollicitude, tes efforts et ta fatigue à mon égard. »

A bientôt !